3 bonnes raisons pour les entreprises de financer des places en crèche pour leurs collaborateurs

Accueil / Actus / 3 bonnes raisons pour les entreprises de financer des places en crèche pour leurs collaborateurs

Sensibilisées aux enjeux d’une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle de leurs salariés, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à engager une réflexion profonde sur les nouveaux modes de travail (télétravail, horaires aménagés…). Or, la question du mode de garde des enfants reste le parent pauvre de la politique employeur.

Pourtant, il existe un dispositif très avantageux pour les entreprises qui correspond pleinement aux aspirations du corps social – mais il est bien souvent méconnu de la part des employeurs et DRH. Ces derniers ont tout intérêt à réserver la place en crèche des enfants de leurs salariés. Rappel des 3 arguments principaux !

Lutter contre l’absentéisme

Quand on apprend que l’on va être parent, la question du mode de garde se pose très vite. Aussi vite que la difficulté à obtenir une place en crèche. Une problématique qui peut rapidement devenir celle des entreprises quand on sait qu’environ 30 % de l’absentéisme des salariés est lié à une défaillance du mode de garde pour des jeunes enfants, selon l’Observatoire de la Qualité de vie au travail.

Fidéliser les collaborateurs   

Alors que 97 % de la population active affirme que l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale est un sujet de préoccupation majeur au quotidien, la génération d’actifs qui arrive sur le marché en est encore plus convaincue : les 20-30 ans placent en tête l’équilibre vie professionnelle et vie familiale comme critère pour rejoindre une entreprise.

Bénéficier d’importantes réductions fiscales

Contrairement aux idées reçues, la réservation d’une place en crèche est avantageuse pour toutes les entreprises et pas seulement les grandes. Qu’ils soient commerçants, patrons de TPE ou PME, les employeurs bénéficient d’importantes réductions fiscales. Ainsi, en plus de 50% de réduction au titre du Crédit d’Impôt Famille (CIF), les charges liées aux dépenses de crèche sont déductibles de l’assiette imposable (générant un gain de 28% au niveau du calcul de l’IS dû).

Offrir aux salariés-parents une place en crèche contribue pleinement à l’image de marque d’une entreprise – particulièrement lorsqu’elle cherche à recruter de nouveaux collaborateurs. Derrière une politique RH qui accompagne la parentalité, c’est toute une entreprise engagée et attentive à la sérénité des salariés qui se révèle.

 

Articles similaires