Valentine, the Little Boss

Home / Intervenant / Valentine, the Little Boss

Qui connaît Little, connaît Valentine ! Éducatrice de Jeunes Enfants et Directrice de la crèche Little des Chartrons, Valentine n’est jamais à court d’idées pour faire passer un moment original et hors du temps aux familles inscrites à ses ateliers. Raconteuse d’histoires dans les ateliers « Conte » et « Il était une fois » , Valentine imagine aussi des espaces d’expérimentations autour de la lumière dans les ateliers « Light On », fait découvrir à vos Loulous la beauté de la nature dans les ateliers « Curieux de Nature » et accompagne leurs émotions dans l’atelier « 1 atelier = 1 émotion ». Vous l’aurez compris, notre Little Boss est une passionnée et ne manque jamais d’écouter/échanger/conseiller les parents, que ce soit autour d’un café à thème ou au détour d’un couloir 🙂


▲ QUEL EST TON PARCOURS PROFESSIONNEL ? ▲
Après une licence de psycho, j’ai suivi une formation pour devenir Éducatrice de Jeunes Enfants, et une formation dans une association pour les 0-12 ans (APEEF) ayant un projet spécifique d’éveil artistique, culturel et d’éveil par la nature. J’ai fait mes premiers pas à Little Chartrons et depuis deux ans, j’en suis également La Little Boss. Dans le jargon réglementaire, j’en suis la référente technique et m’assure dans ce cadre, du bon fonctionnement et de la qualité d’accueil de la crèche !

▲ QUEL EST TON PLUS JOLI SOUVENIR PROFESSIONNEL ? ▲
Faut-il vraiment choisir ? Il y en a trop 😉

▲ LITTLE POUR TOI, C’EST QUOI ? ▲
Little, c’est un lieu où les enfants ont la liberté de s’exprimer par tous les langages possibles et sont entourés d’adultes, de professionnels qui leur font confiance.

PORTRAIT CHINOIS

Si tu étais une chanson :
« Les enfants amoureux » Aldebert

Si tu étais une émotion :
Ce serait plutôt un sentiment, la liberté

Si tu étais un jeu :
Le time’s up, le facteur n’est pas passé, le coucou/caché pour les plus petits

Si tu étais un instrument :
Le piano

Si tu étais une phrase / Une devise :
« Il doit rester quelques rêves d’enfants cachés sous mon oreiller, je tenterais de ne pas les écraser »
Mathias Malzieu

Related Posts