OUI à la coopération !

Home / Parentalité / OUI à la coopération !

« Fais pas ci, fais pas ça, à dada prout prout cadet… »
Ça y est vous l’avez bien en tête la chanson de Jacques Dutronc ? Et si maintenant, nous vous disions d’arrêter d’y penser ! Pas simple, n’est-ce pas ? Et pourtant, voilà ce que l’on demande à longueur de journée à nos enfants ! Qu’on vous explique…

Lorsque l’on demande à quelqu’un de « ne pas » faire quelque chose, cela revient à lui demander :
1. de visualiser l’action à ne pas faire,
2. de la neutraliser
3. de trouver le comportement contraire et adapté
Pour un adulte, ce n’est pas trop compliqué. Mais pour un petit enfant (jusqu’à 4 ans!), pfiou, c’est un vrai casse-tête !

Point de provocation donc quand Loulou(te) brave l’interdit que vous venez à l’instant de lui énoncer : il/elle n’a juste pas compris/interprété la consigne comme il le fallait.

Bonne nouvelle, la solution est toute simple (même si encore une fois cela va nous demander de mener la vie dure à nos habitudes !) : transformons nos consignes négatives en consignes PO-SI-TI-VES !

Découvrez vite notre petit guide pratique au quotidien :

 

Evidemment, il ne suffit pas toujours de formuler une consigne positive pour que Loulou(te) accepte de faire tout ce qu’on lui demande. Heureusement d’ailleurs !
Il faudra sans doute plusieurs essais pour trouver LA bonne formule en fonction de la scène, pour oublier vos vieux réflexes du « non » et du « ne pas » (et c’est bien normal !), répéter toujours inlassablement et donc beaucoup de patience…
Mais tentez le coup, promis vous y verrez de nettes améliorations 🙂


>> Ressources : 

Nos indétrônables : « J’ai tout essayé » d’Isabelle Filliozat et le blog de PapaPositive



>> Nos autre articles autour de l’éducation positive :

 

 

 

Related Posts