Cap ou pas cap ?

Home / Parentalité / Cap ou pas cap ?

Alors que la semaine dernière, on parlait du bénéfice pour les enfants à jouer dehors, la question de la sécurité avait été évoquée. Cette semaine, on pousse le bouchon un peu plus loin… : et si laisser nos enfants prendre des risques était bon pour leur développement ?

 

Il va de soi qu’en tant que parent on aimerait éviter à Loulou tous bobos, mais si le sur-protéger n’était finalement pas lui rendre service ?

En effet, c’est en expérimentant que les enfants apprennent et ce, dès leur plus jeune âge. Il faut d’abord tomber avant de savoir marcher ! Tout au long de son développement, prendre des risques maîtrisés permettra à Loulou d’apprendre avec plaisir à se connaître, à tester ses propres limites, à appréhender son environnement et à prendre son autonomie. Un bagage bien utile pour tout le reste de sa vie !

En tant que parent, pas question cependant de le laisser prendre des risques inconsidérés sous prétexte de le laisser faire ses propres expériences. Comment faire la part des choses et trouver le bon équilibre entre liberté et sécurité ?
• Trouver la bonne distance vis-à-vis de Loulou. Vous êtes là s’il a besoin de vous. Parfois un regard bienveillant de l’adulte suffit à l’enfant pour poursuivre l’expérience et dépasser ses peurs (ex : grimper sur une surface un peu haute..). À l’inverse s’il se sent en insécurité, en danger, les traits de son visage vous diront d’agir et de venir à sa rescousse
• Avant d’intervenir, demandez-vous si votre enfant fait face à un danger réel ou à un risque
• Laissez-le au maximum trouver des solutions par lui-même
• et surtout faites-lui confiance !

© AQCPE

Et si vous vous demandez où est la vidéo qui résume tout cela,
⇊ c’est juste là avec l’accent québecois, en bonus ! ⇊


 

>> Nos autre articles autour de l’éducation positive :

Related Posts